Premières lectures à la bibliothèque

Publié le par La maman d'Iliane

Quel bonheur de pouvoir enfin emprunter à nouveau des livres à la bibliothèque. C'est un grand soulagement pour moi, car les quelques livres de poche que j'achetais pour moi ne suffisaient plus, mais aussi pour Iliane, qui va enfin pouvoir découvrir les joies de la lecture et de la bibliothèque.

Jusqu'à présent, les rares fois où je l'ai emmené là-bas, il avait plutôt tendance à prendre les livres pour des projectiles qu'il envoyait joliment promener!! Mais j'ai eu le plaisir de voir qu'à notre retour à la maison avec trois petits livres, il les a pas mal manipulés.

D'abord, il était tout fier de les présenter à son père. Ensuite, il a aimé les lire avec moi sur le lit, un à un. Puis, quand je les lui ai donné dans son petit lit, il les a feuilletés avec ses nouveaux copains, les deux Nounours. Enfin, le soir, quand il devait dormir (ce qui n'était pas facile avec la télé!), il a pris ses livres sur les genoux et tenait absolument à ce qu'on lui en fasse la lecture. Quelle joie et fierté j'ai ressenti à ce moment-là...

Présentation de ses trois premiers livres empruntés à la bibliothèque, pris presque au hasard.

Le premier d'entre eux est le plus petit et il devrait plaire à une certaine Aurélie de mes amis. L'auteur-illustrateur, Mario Ramos est très connu dans le monde du livre jeunesse. Je vous conseille très vivement de partir à la découverte de cet auteur belge (portugais de par son père), dont le site officiel est une pure merveille: véritable mine d'informations, pleine d'archives et de dessins comme de jeux, c'est un vrai plaisir de s'y ballader. C'est là qu' l'on se rend compte, que même sans rien connaître de la littérature enfantine, on a déjà vu les dessins de Mario Ramos quelque part!!

Au sujet de ce livre, Le Mouton et moi, il s'agit d'un des quatre tomes d'une série de livres intitulé "Moi pas, moi aussi", où l'enfant est amené à se comparer à un animal (ici un mouton, mais aussi un éléphant, un chien ou un singe). Sur le site, Mario Ramos nous en raconte un peu plus sur cette série, récit que je vous retransmets ici:

J’ai remarqué que l'enfant se compare souvent aux gens qui l'entourent. Là, j’ai imaginé des situations où il se compare à un animal ; c’est plus drôle.

Ces livres peuvent grandir avec l’enfant. D’abord on lit le texte et c’est l’enfant qui répond « Moi pas » ou « Moi aussi». Ensuite amusez-vous à changer le texte. Par exemple, sur l’image « L’éléphant a un très long nez », vous dites « L’éléphant est très gentil ». L’enfant répond « Moi pas » et comprend aussitôt qu’il a été piégé. Eclats de rire garantis ! Les variantes sont infinies.

Je suis persuadé que les enfants comprennent beaucoup plus de choses qu’on ne le croit. Dans le livre du mouton, à la page du troupeau, j’ai écrit « le mouton suit le troupeau, moi pas ». En animation, un enfant m’a fait cette réflexion : « oui, parce que quand on suit le troupeau, on peut se perdre… ».

Pour ces petits livres, je suis passé à la peinture acrylique, influencé par Grégoire Solotareff et Antoon Krings. Avant, c’était de l’aquarelle."


Le deuxième livre, Je veux un bisou!  vient du même éditeur, Pastel qui est la branche blege de la grande maison d'édition, L'Ecole des Loisirs.
Je me souviens de ce livre qui faisait partie du fond que j'avais sur le stand "Bébés lecteurs" au salon du livre Jeunesse de Saint-Paul-Les-Trois Châteaux.
L'auteur s'appelle Carl Norac et l'illustrateur, Claude K.Dubois. Cet album fait partie d'une série dont Lola (ici à droite) est l'héroïne. les autres titres sont tout aussi évocateurs:

"Les mots doux", "L'île aux câlins", "Bonjour, mon petit cœur", "Je suis un amour" et "Un bisou, c'est trop court".

Ce qui est chouette avec ce petit livre, c'est qu'il joue sur la répétition et interpelle aussi bien Maman que le bébé, la première plus en demande de bisous en faîte!! Cela marche très bien avec le petit frère ou la petite soeur ;)






Mais (pour l'instant), le livre préféré d'Iiane, c'est
Loup-Gouloup et la Lune, paru aux éditions Bayard Jeunesse, collection "Les Belles Histoires". L'auteur s'appelle Roland Nadaus et les illustrations sont faîtes par Guido Van Genechten (à vos souhaits!) Evidemment, avec une histoire de loup (le premier animal qu'Iliane ait su imiter), il ne pouvait en être autrement. Mais vous comprendrez encore mieux si je vous dis que monsieur Gouloup adore la galette!!! Eh oui, en bon petit kabyle, Iliane a trouvé ici des choses qui lui parlent!

Publié dans En bibliothèque

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Z
j'adore l'annecdote sur le troupeau ...
Répondre